Conseils pour recevoir une standing ovation lors de vos présentations

Conseils pour recevoir une standing ovation lors de vos présentations


Dans un monde où le dernier quizz BuzzFeed nous captive et où nous comptons les minutes jusqu’à la prochaine question de HQ Trivia, les conférenciers ont du mal à attirer et à retenir l’attention de leur audience. D’ailleurs, chez Evenium nous aimons appeler ce fléau très présent dans notre notre monde hyper-connecté, le Trouble de Déficit de l’Attention et de l’Hyperactivité en Réunion (TDAH-R)

Les conférenciers, leur contenu et le style de présentation sont essentiels pour que les auditeurs ne décrochent pas. Voici nos meilleurs conseils pour se débarasser du TDA-R et recevoir une standing ovation lors de votre prochaine présentation.

Les bases du contenu

Grâce à la popularité des TED Talks, le contenu des conférences a connu un changement radical. Les diapositives pleines de texte, difficiles à lire font partie du passé. Les présentations sont maintenant très visuelles avec un contenu accrocheur et un minimum de texte.

Aaron Weyenberg, le directeur de la recherche et du développement et ancien lead UX (expérience utilisateur) chez Ted Conferences, explique « S’il y a beaucoup de mots sur votre diapositive, vous demandez aux auditeurs de diviser leur attention entre ce qu’ils lisent et ce qu’ils entendent. C’est très difficile pour le cerveau de faire ça, et ça compromet l’efficacité à la fois de votre diapositive de texte et de ce que vous dites. ».

Comme dit le dicton, une image vaut mille mots. Weyenberg croit au pouvoir des supports visuels dans le contenu d’une présentation. « J’aime utiliser des photos simples et percutantes, car elles permettent de faire résonner ce que vous dites dans l’esprit du public sans que vous perdiez leur attention. Cherchez des photos qui (1) illustrent le concept que vous décrivez et (2) n’ont pas une composition complexe. »

Ces deux stratégies empêchent aussi les intervenant de lire leurs diapositives – ce qui est un moyen infaillible pour perdre votre public.

Briser la glace

De la même façon que certaines personnes commence une séance de sport en s’étirant ou en s’échauffant pour mettre leur cœur en condition, les conférenciers devraient faire pareil avec leur audience. Au lieu de se lancer directement dans la présentation, il devraient arriver plut tôt et « chauffer la salle ».

Passez un peu de temps à accueillir et aller à la rencontre des auditeurs quand ils entrent, poser des questions simples, sur ce qu’ils souhaitent apprendre ou quelle est leur raison principale pour assister à la conférence.

Certains des conférenciers les plus performants vont encore plus loin pour briser la glace en utilisant une application événementielle. Avec une application comme Evenium ConnexMe il est facile de faire un sondage rapide pour prendre la température du public.

Par exemple vous pouvez utiliser un sondage pour demander « Comment allez-vous aujourd’hui ? », et au lieu du classique pouce levé et pouce baissé, on met, par exemple, un soleil qui brille, un ciel nuageux ou des gouttes de pluie, ce qui ajoute du piquant aux réponses des participants. Un sondage simple avec des réponses astucieuses améliore l’ambiance et montre au public que la conférence va être différente et qu’ils doivent continuer à être attentif.

Faire participer les auditeurs

Soyons réalistes : les participants ne viennent plus à des événements pour voir un défilé de PowerPoints et écouter des têtes parlantes toute la journée. Les participants viennent pour apprendre d’experts et de leurs pairs et pour faire partie d’une expérience plus vaste.

Avec une application d’événementielle comme ConnexMe, les conférenciers peuvent facilement impliquer les auditeurs dans le contenu de l’événement pour créer un contexte d’apprentissage dynamique. Testez ces idées pour commencer :

  • Sondages en direct : posez des questions simples qui s’affichent sur les appareils des auditeurs pour vous ouvrir aux discutions de groupe
  • Évaluation de l’apprentissage : surveillez l’apprentissage des participants et ce qu’ils ont retenu avec des questions courtes intégrées dans la conférence
  • Retours en temps réel : demandez aux participants quels sujets ils voudraient aborder ou ce qu’ils pensent de la conférence jusque là
  • Annoter les diapositives : invitez les participants à prendre des notes à annoter les diapositives partagées et afficher les annotations sur l’écran principal pour encourager une discussion de groupe
  • Faciliter les questions/réponses : dites aux auditeurs de publier et de noter les commentaires en direct pour que le conférencier puisse déterminer les sujets que le public souhaite approfondir

Découvrez comment ajouter facilement plus d’interactivité et encourager la participation lors de votre prochain événement