3 éléments qui nuisent à vos sessions de formation et comment les surmonter

3 éléments qui nuisent à vos sessions de formation et comment les surmonter


Certains formateurs pensent que l’implication des participants ne dépend que du sujet présenté. Bien que cela puisse être en partie vrai, le manque d’implication lors de votre session de formation est sûrement dû à des aspects auxquels vous ne pensez pas. Mais ne vous inquiétez pas, ceux-ci sont faciles à corriger.

Si vous désirez un public impliqué et attentif lors de votre prochaine session de formation, vous devez savoir pourquoi l’implication se dissipe afin de développer des solutions.  

Les 3 obstacles principaux à l’implication des participants aux formations professionnelles

 

Vos employés s'ennuient en réunion ou au travail ? Voici la solution pour créer un engagement lors des formations professionnelles

En plus des besoins et des inconforts physiques, vos participants peuvent souffrir de :

Le manque d’implication et l’ennui des employés

Le manque d’implication et l’ennui sont l’une des raisons principales de la perte d’intérêt chez les participants. Une fois perdu, l’intérêt est très difficile à récupérer. Lorsque vous prenez le contrôle d’un auditoire, vous n’avez que quinze secondes pour attirer son attention. Après cela, la plupart des participants se penchent sur leurs téléphones portables ou pensent à d’autres choses.

En planifiant une session de formation, l’autre aspect pouvant compromettre vos efforts pour capter l’attention de votre audience est que vous vous adressez peut-être à des employés non-impliqués dans le sujet même de la formation. Souvent, lorsqu’un employé n’est pas impliqué, ou s’il a du mal à atteindre ses objectifs de performance, leurs responsables proposent des formations supplémentaires dans le but de les remotiver.

Malheureusement pour bon nombre d’entre eux, la perte d’intérêt est irréversible. D’après un projet de recherche de 3 ans mené par l’Institut sur la Formation en Situation de Travail de l’Université du Middlesex auprès de 4300 employés, 74% estimaient qu’ils n’atteignaient pas leur plein potentiel au travail. Ils citaient leur besoin en opportunités de développement supplémentaires.

Il est extrêmement difficile de combattre ce type de manque d’implication qui n’est pas lié à la formation en elle-même. C’est pourquoi il est important d’identifier ce problème, avant la formation, en l’évoquant avec les managers. Sinon, vous pourriez passer beaucoup de temps à travailler sur vos stratégies d’implication, pour vous rendre compte que les employés sont uniquement là pour faire acte de présence, et respecter le plan d’amélioration de leur performance.

Le manque d’intérêt pour le sujet présenté

Certaines sessions de formation professionnelles sont obligatoires et peuvent ne pas intéresser les employés. Ceci vous met dès le début dans une mauvaise position. Vous vous demandez quel est l’intérêt des employés pour votre contenu et en quoi c’est important pour eux ? Un employé sur trois reconnaît que les contenus non inspirants sont un obstacle à leur formation. Ainsi, non seulement ils ne sont pas intéressés, mais en plus ils n’en retirent rien. Ce n’est pas un bon retour sur votre investissement.

Nous allons aborder les différents moyens de gérer ce manque d’intérêt dans le chapitre suivant, mais sachez que la meilleure façon pour lutter contre le manque d’intérêt pour un sujet est de créer une véritable histoire. En quoi ce que vous présentez est important pour votre public ? Comment le sujet peut-il leur être utile ? Faut-il s’assurer que les participants prennent connaissances des objectifs de la formation avant même d’entrer dans la salle ?

Le manque d’intérêt pour les activités passives

Lorsque PowerPoint est arrivé sur le marché, il a été accueilli avec un très grand succès. Les diapositives pouvaient contenir des Cliparts et des animations qui pouvaient impliquer l’utilisateur dans une expérience visuelle plus riche. Mais les présentateurs n’ont pas toujours tiré profit de ces possibilités et ont créé des diapositives surchargées de texte et ennuyeuses. Le public a rapidement perdu son intérêt et les présentateurs ne faisaient que lire leurs diapositives. Puis Prezi est arrivé, en captant l’attention grâce au mouvement de ces slides. Mais avec chacun de ces outils, les présentateurs continuent à créer une expérience passive, qui n’engage pas assez le public. “Regardez ce que j’affiche à l’écran et écoutez ce que je vous dis”. Cette tactique est un aller simple au pays de la sieste. Votre but est de générer de l’implication et une écoute active de votre contenu. Pour améliorer l’interactivité entre le présentateur et les participants, utilisez une technologie qui est faite pour ça.

3 conseils pour impliquer le public dans votre session de formation

Créez de l'engagement et de l'interaction avec vos employés

Afin de surmonter les obstacles d’une session de formation réussie, vous devez vous assurer que tous les éléments pouvant créer un effet négatif ont été pris en compte. Vous devez vous assurer que les besoins physiques de vos participants sont anticipés et satisfaits. Vous devez impliquer votre public, combattre le manque d’intérêt et surmonter l’ennui associé aux activités passives. Tout ceci demande de créer de l’action lors de vos sessions. Les concepts et conseils suivants vous aideront à capter et à conserver l’attention de votre audience lors de votre prochaine session de formation :

Outils d’apprentissage actif

Personne ne veut rester inactif devant un écran pendant que quelqu’un parle d’une voix monotone en lisant le texte affiché. Dans un cadre éducatif, l’apprentissage actif donne de bien meilleurs taux de réussite que le passif. Lors de l’une des plus grandes études sur l’apprentissage actif dans le domaine des STIM (science, technologie, ingénierie et mathématiques), on a découvert que les étudiants suivant un cours magistral traditionnel avaient 1,5 fois plus de chances d’échouer que ceux ayant suivi des cours reposant sur des pratiques d’apprentissage actif. Il est important de le garder à l’esprit en préparant vos sessions de formation.

De plus, les pauses sont essentielles dans tout environnement d’apprentissage et de formation. On ne peut pas demander aux gens de rester assis sans rien faire pendant des heures. C’est très difficile et mauvais pour la santé. Si les participants ne peuvent pas bouger, leur esprit va vagabonder et ils vont commencer à se dissiper. Il est donc essentiel que vous laissiez les gens se lever et bouger.

Changer le rythme est également indispensable à une session de formation réussie. Utilisez des présentations, des jeux et des quiz pour stimuler l’audience sous différentes formes. Les quiz sont une bonne idée car ils peuvent évaluer la compréhension des participants tout en aidant vos formateurs à interagir avec eux. Les quiz entraînent également des questions encourageantes, ce qui est une partie très importante de toute expérience d’apprentissage.

Invitez les participants à poser les crayons et à prendre leurs téléphones. Dans un cadre de formation traditionnel, l’utilisation du téléphone serait découragée voir contre productif. Mais en l’interdisant vous mettez de côté un outil d’implication très précieux et productif. Au lieu de ça, capitalisez sur cet “obstacle” à l’attention et transformez-le en opportunité.

Conseils Pro :

  • La Collaboration Visuelle : la Collaboration Visuelle est obligatoire lors de votre prochaine session de formation, pour plusieurs raisons. Elle focalise l’attention des participants sur le contenu, améliore la mémorisation, permet de recevoir des opinions sur le sujet et s’assure que chacun est entendu. De plus, la technologie est encore sans doute assez nouvelle pour les participants pour pouvoir leur faire une forte impression et les motiver à découvrir cet outil.
  • Les sondages : Questionner votre public vous aide à créer une situation d’implication à deux niveaux. Cela demande l’implication du public, le partage, et permet aux présentateurs d’utiliser les informations recueillies pour personnaliser la formation au fur et à mesure. Vous pouvez maintenant utiliser votre téléphone pour lancer différents sondages pour votre audience.

Raconter des histoires (Storytelling)

Les histoires intéressent les gens mais elles font aussi plus que ça. Raconter des histoires crée un neuro-couplage qui permet à ceux qui écoutent d’adapter et d’appliquer l’histoire à leur propre expérience. Ecouter une histoire extraordinaire et pleine de sens provoque une libération de dopamine dans le cerveau, qui ne crée pas uniquement du plaisir mais aide également à mémoriser avec plus de précision.

Conseils Pro :

  • Contenus collaboratifs : Encouragez les participants à partager des contenus avec le groupe et à les faire intégrer l’histoire. Les histoires ne sont pas forcément écrites à l’avance, elles se développent au fur et à mesure des expériences. Ceci ne donne pas uniquement l’impression à l’employé d’être important lors de la formation, mais aide également l’ensemble des participants à voir une perspective différente. Ceci peut aussi se faire via des fils d’actualité sur les réseaux sociaux ou des publications d’images.
  • Distribuez des rôles et faites-en des héros : Le présentateur peut jouer le rôle du sage qui guide les participants à atteindre leurs objectifs. Mettre le présentateur dans le rôle du héros crée une barrière entre lui et le public. Le public regarde alors l’histoire de l’extérieur plutôt que d’y jouer un rôle actif. Les participants doivent s’identifier dans l’histoire afin que celle-ci puisse générer des résultats.

Présentateurs de premier plan

Même les sujets les plus difficiles peuvent être facilement abordés par un présentateur expérimenté. Quelqu’un qui crée un rapport avec le public, présente le contenu d’une manière dynamique et encourage les autres à participer à la discussion peut aider à éveiller l’intérêt du public même pour les sujets les moins passionnants.

Conseils Pro :

  • Apprentissage autour de la table : Les discussions interactives en petits groupes permettent d’exprimer les opinions et les expériences de chacun. Vous pouvez même utiliser des outils comme les tablettes pour rassembler les travaux collectifs, même à distance.
  • Styles d’apprentissage : Les gens apprennent tous différemment. Vous pouvez utiliser des activités visuelles, auditives et kinesthésiques pour vous assurer de répondre au maximum aux besoins de chacun.

 

Pourquoi se préoccuper de l’implication des participants lors de vos sessions de formation ?

Si votre session souffre d’un manque d’implication, vous pouvez être certain que cela affectera la capacité de votre public à mémoriser l’information présentée. Avec les sessions de formation, vous investissez dans vos employés et leurs performances. S’ils ne retiennent pas les informations que vous leur partagez, vous n’obtiendrez pas un bon retour sur investissement. D’après la société de micro-apprentissage Grovo, les sociétés perdent beaucoup sur la formation. On estime qu’elles perdent 10 millions de dollars par an par déficit de compétences, 2 millions à cause du manque de mobilisation des employés et 1,5 millions du fait du roulement du personnel, soit un total de 13,5 millions de dollars par an pour 1000 employés. Qui peut se permettre ça ?

Il est temps de renverser ces statistiques en se concentrant sur les différentes façons de capter l’attention des participants, de renforcer leur connaissance des sujets importants que vous présentez et de leur permettre de s’exprimer afin qu’ils puissent également partager leur expérience.

 

Chez Evenium, nous pouvons vous aider à le faire. Notre technologie rend l’apprentissage et la mise en relation ludique pour le présentateur et son public. Avec nos outils de collaboration visuelle vous inspirerez même les participants les plus réfractaires à participer de façon active et à retenir le contenu pour le mettre en application sur leur lieu de travail.